L’auto-évaluation est le document de base de la démarche IHAB. 

Le formulaire d’auto-évaluation permet aux équipes de maternité et de néonatalogie d’évaluer dans quelle mesure leurs pratiques suivent les recommandations de l’OMS, notamment en ce qui concerne : 

  • l’information et le soutien à l’allaitement maternel, 
  • le respect des besoins des mères et des bébés pendant le travail et l’accouchement, 
  • l’accueil et l’accompagnement de tous les nouveau-nés (allaités ou non) et de leurs parents, 
  • le respect du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel. 

Il permet de s’assurer que chaque bébé est traité dans le respect de ses rythmes et besoins et que chaque mère reçoit le soutien qu’elle nécessite.  

L’actualisation en juin 2016 de l’auto-évaluation répond à un souhait de clarification, tout en restant au plus près des recommandations mondiales. Elle tient compte du retour d’expériences des équipes. 

Actualisation octobre 2018 – Les questions et critères relatifs aux 12 recommandations sont inchangés et datent de l’actualisation française de juin 2016. 
Les modifications 2018 du document concernent uniquement les contacts, la fiche de renseignements et les statistiques sur l’alimentation des nouveau-nés. 

Après l’intitulé de chaque recommandation (numérotée de 1 à 12) figurent les critères IHAB qui sont à satisfaire pour l’obtention du label IHAB. Les évaluateurs IHAB se réfèrent strictement à ces critères. 
Puis suivent les questions d’auto-évaluation qui permettent aux équipes d’apprécier leurs pratiques (réponses possibles : oui, non, en cours pour les pratiques en cours d’acquisition). 

Des questions et critères relatifs aux nouveau-nés prématurés et/ou malades sont applicables à la fois aux services de maternité et de néonatalogie. L’icône concerne uniquement la néonatalogie.  

Certaines questions se réfèrent strictement aux critères à valider. Elles sont signalées par l’icône .

Les autres questions (non précédées de cette icône) permettent d’aider les équipes à cheminer dans l’état d’esprit IHAB. Elles ne se réfèrent pas à des critères qui seront évalués. Cependant, IHAB France vous invite à y répondre positivement car elles renforcent l’application du programme IHAB. 


La première auto-évaluation permet de faire un état des lieux des pratiques dans le service. Pour les items auxquels les réponses sont « non « ou « en cours », l’élaboration d’un plan d’action et la réévaluation des pratiques vont permettre de remplir progressivement tous les critères IHAB. 

Renouveler régulièrement l’auto-évaluation en cours de démarche permet d’apprécier les progrès et d’adapter le projet de service. 


Le formulaire d’auto-évaluation IHAB et les critères pour les services de maternité et de néonatalogie :