Actualités IHAB et Covid-19 : l’OMS, HAS, GREEN- SFN et CNGOF

28 Avr 2020 / Covid-19

OMS et UNICEF

Dans leurs recommandations concernant l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant en cas de suspicion ou confirmation du COVID-19 datant du 24 avril 2020, l’OMS et l’UNICEF réaffirment l’importance:

  • De favoriser l’initiation de l’allaitement maternel pendant la première heure de vie
  • D’encourager un allaitement maternel exclusif pendant les premiers 6 mois de vie
  • D’informer sur l’introduction d’aliments solides, sécures, propres et adaptés à partir de 6 mois, tout en poursuivant l’allaitement maternel jusqu’à 2 ans voire au-delà.

Ces recommandations doivent être plébiscitées auprès de toutes les familles, y compris en cette période de pandémie, avec une attention renforcée pour l’hygiène et les gestes barrières.

Infant and Young Child Feeding Recommendations When COVID-19 is Suspected or Confirmed,APRIL 24, 2020

Vous y trouverez des illustrations sans texte qui peuvent être aidantes pour communiquer avec certaines familles.


HAS

L’importance de l’allaitement maternel, du contact peau à peau et de la non-séparation de la mère et de son nouveau-né, au cœur des pratiques IHAB, est réaffirmée par la Haute Autorité de Santé dans la mise à jour du 24 04 2020 des Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 – Continuité du suivi des femmes enceintes et Continuité du suivi postnatal des femmes et de leur enfant.


GREEN

Le GREEN (Groupe de Réflexion et d’Evaluation sur l’Environnement du Nouveau-né) de la Société Francaise de Néonatalogie a émis, en date du 20 avril 2020, des propositions concernant l’accès et le rôle des parents en néonatalogie en période d’épidémie COVID-19. Il réaffirme toute l’importance d’intégrer les parents dans les soins.


CNGOF

Le Collège National des Gynécologues-Obstétriciens Français propose, en date du 27 04 2020, une nouvelle position sur la présence d’un accompagnant en maternité dans le contexte du COVID-19. (précisions en pièce jointe sur les modalités au cours de la grossesse, au moment de la naissance, -voie basse et césarienne- et en suites de naissance).  A noter que ces nouvelles préconisations du CNGOF ne sont pas mentionnées dans la mise à jour de la HAS rédigée quelques jours auparavant.